Sexy Sushi, les monstres sont en tournée mondiale

Entre Jean-Louis Costes et Anne Laplantine, pour ceux qui maîtrisent ces glorieuses références, Nantes a accouché d’un monstre délicieux qui s’appelle Sexy Sushi. Comment un tel groupe foutraque est-il capable de faire une tournée mondiale qui passera par Genève le 17 avril, Pékin le 10 mai ou Guadalajara au Mexique le 22 mai ? Réponse en images avec ce concert à Rennes : on ne s’ennuie visiblement pas sur scène avec cet incontrôlable duo d’agitateurs constitué de Reby Warrior et Mitch Silver.

Flirtant tout le temps avec le n’importe quoi, Sexy Sushi shoote dans le tas de névroses jadis bien planquées sous le tapis de Madame Figaro. Et remixe Didier Super avec la techno de Detroit, malaxe la hargne de Berurier Noir ou le nihilisme potache de Stupeflip avec la raideur rythmique et la morgue sonique de Miss Kittin ou The Hacker.

Publicités