J’écoute « Make me believe in you » de Curtis Mayfield…

…dont le premier glissement symphonique, vingt secondes après la deuxième minute, fait toujours son petit effet sur moi

Publicités