J’écoute « Let’s stay together » d’Al Green

« Chacun d’entre nous est un champ de bataille entre le bien et le mal » écrivait Al Green dans ses mémoires. Une tension sentimentale qu’on retrouve dans les circonvolutions vocales tour à tour lancinantes et falsetto de ce titre, extrait de son album référence du même nom, en 1972. Partagé entre ses convictions religieuses et son pouvoir d’attraction sur les femmes – l’éternel dilemne d’une certaine musique noire américaine – Al Green reste une voix unique.

« La femme d’à côté » de François Truffaut n’est pas celle que l’on croit

Contrairement à ce que dit la bande-annonce, ce n’est pas la première apparition au cinéma de Fanny Ardant, qui s’était déjà illustrée dans « Marie-poupée » de Joël Seria. C’est par contre peut être un des plus beaux rôles d’une actrice rare, double inversé et piquant d’une Deneuve (ses propos polémiques sur les Brigades Rouges). Loin de moi l’idée de manier ici des matériaux explosifs et inflammables mais Arturo B. m’a donné envie de revoir mes classiques avec son hommage à « Une femme est une femme » de Jean-Luc Godard.